Chapitre 14 de la Règle de St Benoit.Comment célébrer les vigiles aux fêtes des saints

  • La communion des saints.

La liturgie est bâtie sur une alternance de fêtes et de jours ordinaires. Cela nous demande de nous réjouir de faire la fête ,à des jours fixés,alors que peut être,à ce moment-là ,nous n’en avons nullement envie!

Voila bien le paradoxe de la liturgie,car nous pourrions avoir envie de faire la fête un jour de carême,et de jeûner durant le temps pascal!

La liturgie nous offre en réalité un véritable chemin de croissance spirituelle avec deux aspects.

Le premier est celui de la distance que la liturgie met entre ce que nous ressentons et ce que nous célébrons. A une époque ou tout le monde prétend à la sincérité,la liturgie nous ouvre un autre chemin . elle nous appelle à plonger plus profond ,par delà notre ressenti,pour rejoindre la source de la grâce qui jaillit en nous.

Le second aspect:il n’est pas facile de faire la fête quand on a le coeur en berne,ou de pleurer ses péchés quand le coeur déborde d’allégresse.

En nous libérant de notre ressenti,un pas de plus est accompli,elle nous invite à découvrir la communion,celle des saints.

Par ce double voyage ,de libération de soi et de communion aux autres et à Dieu,même la bonne volonté ne suffit pas.

Rattrapés par nos sentiments et découragés,nous risquerions d’accuser le monde entier de ce qu’il nous arrive.

Que faire :Prier tout simplement,prier encore. Oser demander à Dieu :”Délivre moi de moi-même” Lui remettre les clés de notre bonheur .Lui seul sait en ouvrir la porte.

  • Ce que chacun a reçu profite à tous

Célébrer les fêtes des saints ?

Ils n’ont plus besoin de nos louanges,la vision de Dieu les comble au dessus de ce que l’on peut imaginer ou concevoir.

Nous avons besoin de leur exemple ,de leur encouragement,de leur prière,de leur attention aimante .

En assimilant peu à peu,le travail d’autrui,nous en faisons notre miel spirituel (mimétisme)

Ce que chacun a reçu profite à tous .

Savoir tirer profit du don de ses frères,savoir le reconnaître ,n’est pas chose facile.

Il est facile de discerner la sainteté dans des personnes comme Mère Thérésa ou d’autres ,mais plus difficile ,dans ceux qui nous entourent. Encore faut il ne pas se laisser aveugler par leurs petits travers qui leur donnent cependant une touche d’humanité si essentielle à toute sainteté.

En nous donnant de célébrer les grands saints ,le Seigneur nous donne la chance de discerner dans ceux qui nous entourent,ces traces de sainteté .Il nous aide à les reconnaître et à en rendre grâce.

Sitedneanan |
Communauté de Paroisses des... |
دروس وعبر |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | مديونة حنين
| Maden Suyu
| Truth2islam