Chapitre 7 de la Règle de St Benoit .De l’humilité.

  • L’humilité de David.

 

Tout homme qui s’élève sera abaissé et qui s’abaisse sera élevé”

En disant cela, l’Ecriture divine nous montre donc que tout élèvement est une forme d’orgueil.

Les fondements de l’humilité évangélique:

Un infini respect pour le mystère de l’autre, qui est l’oint,le gracié de Dieu,celui que Dieu a enveloppé de son Esprit.

Puis,un regard plus réaliste et plein d’humour sur soi,sur ses limites,un humble amour de soi qui mène à la connaissance de soi.

Douze étapes comme douze bornes pour reconnaître notre chemin,pour ne pas se tromper de route.

Le chemin de l’humilité est une véritable porte pour la connaissance de soi,qui conduit toujours,si nous avons la patience du long désir,à cette connaissance dont St Bernard nous parle dans l’un de ses commentaires du Cantique des Cantiques “Je suis monté à la partie supérieur de moi même,et je l’ai trouvé plus bas encore,j’ai regardé au dehors,et ,je l’ai aperçu par-delà tout,j’ai regardé au dedans,il m’est bien plus intime que moi même”

Ainsi,la connaissance de soi oeuvre en fait à la connaissance de Celui qui demeure en nous.

 

  • Qui s’élève sera abaissé.

Le haut et le bas sont des dimensions fondamentales de la géographie spirituelle,comme dedans et dehors,devant et derrière ou encore la profondeur et la surface .toute l’aventure spirituelle ressemble à un voyage ou le navire doit trouver son chemin en prenant ces diverses directions. Le progrès spirituel se situe donc dans un espèce d’espace à 3 dimensions,ou le temps dessine une quatrième dimension.

Celui qui s’élève sera abaissé. La vie monastique se présente volontiers comme une recherche de Dieu ,une quête de l’Absolu,un désir de la perfection. Nous voila donc pris en flagrant désir d’élévation.

Nous cherchons Dieu,et nous arrivons à nous retrouver face à toutes nos petites limites. Chaque fois que nous cherchons à prendre notre envol ,nous nous cassons le nez sur des bricoles

Il est essentiel de découvrir que nos grands désirs,pour nous conduire Dieu ,doivent toujours passer par une kénose .Ils doivent se vider de tout ce qu’ils avaient de recherche complaisante de soi-même,de vanité,de prétention .Ils ont besoin d’être purifiés au creuset de la vie pour être rendus infiniment plus beaux .

Mais cela ne dépend pas de nous ,c’est un don de Dieu .Alors,désirons les hauteurs,mais en passant par les profondeurs .

Sitedneanan |
Communauté de Paroisses des... |
دروس وعبر |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | مديونة حنين
| Maden Suyu
| Truth2islam