Chapitre 9 de la Règle de St Benoit.combien de psaumes dire aux heures de nuit.

  • Seigneur ,ouvre mes lèvres .

En période d’hiver ,on dira 3 fois :Seigneur,ouvre mes lèvres et ma bouche publiera ta louange.

Ainsi commence chaque jour,l’office des vigiles ,chanter la gloire de Dieu , c’est un don de Dieu ,un don qu’il nous a fait ,si nous lui demandions .Mais de quelles lèvres , de quelle bouche s’agit il ?

Lèvres extérieurs qui prononcent la parole de Dieu ,mais aussi les lèvres du coeur qui se mettent un jour à chanter en nous. Ces deux mouvements,ceux de nos lèvres extérieures et ceux de la bouche de notre coeur ,ont tous deux une grande importance,car c’est par cette correspondance du dedans et du dehors que le moine réalise sa vocation ,c’est à dire redevient “monos” :unifié.

Cette unification de notre être extérieur et de notre être intérieur commence toujours par la perception douloureuse du divorce qui nous divise ,jusqu’aux racines de notre être :nous disons ,mais nous ne faisons pas.

Le pire :victime de nos propres discours ,nous sommes même plus capables de se rendre compte de cette déchirure .

Voila pourquoi le premier office de la nuit ,ce bref verset ,doit être répète 3 fois .

Seul Dieu peut à la fois nous dévoiler cette rupture de notre être et la guérir en même temps. Il nous fera prendre conscience de la distance qui existe en nous et ramènera à l’unité notre être extérieur et notre être intérieur ,brisant ce mur de séparation qui divise l’humanité, et chacun d’entre nous, au plus intime de lui-même.

 

  • Dieu sépara la lumière des ténèbres.

Il y eut un soir,il y eut un matin,ce fut le premier jour.”Genése.1-5”

La journée monastique,comme une nouvelle création commence au coeur de la nuit,par l’office des vigiles.

Premier cri qui jaillit dans la nuit,c’est pour demander à Dieu qu’il fasse sortir du chaos de notre esprit,encore embrumé par les heures de sommeil,sa propre parole

Seigneur,ouvre mes lèvres et ma bouche publiera ta louange”

Si les premiers versets de la Bible s’appliquent à notre esprit,en de début des vigiles

“La terre était vide et vague,les ténèbres couvraient l’abîme,un vent de dieu tournoyait sur les eaux”Genèse.1-2”

Dieu n’en resta pas là .Et nous aussi, si nous nous laissons saisir par la puissance de l’Esprit de Dieu,nous sortirons du chaos brumeux de notre assoupissement.

Dieu en créant le monde fait jaillir la lumière.

Par le chant des psaumes,par la proclamation des lectures,Dieu fait oeuvre de séparation,de discernement dans notre propre vie .Il vient mettre sa propre ou régnait le chaos et la confusion,il ouvre ainsi un chemin de lumière par sa Parole.

Serons nous de ceux qui restent prisonniers de leur propre pensée ?

Ou de ceux qui s’ouvrent à la lumière de Celui qui vient ?

Sitedneanan |
Communauté de Paroisses des... |
دروس وعبر |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | مديونة حنين
| Maden Suyu
| Truth2islam